7 septembre 2017

Action et actualités

Attaques contre les salariés et les fonctionnaires - Mobilisations du 12 septembre

Attaques contre les salariés et les fonctionnaires - Mobilisations du 12 (...)

Le SNES et la FSU partagent les inquiétudes et préoccupations des organisations syndicales qui condamnent les remises en cause des droits sociaux des salariés que la réforme du code du travail par ordonnances va générer.

Licenciement simplifié, remise en cause de la santé au travail via la suppression des CHSCT, patron tout puissant pour remettre en cause rémunérations et durée du travail dans les entreprises de moins de 20 salariés… la philosophie et les conséquences de quelques de ces mesures sont bien résumées dans cet article du JDD, journal pourtant peu enclin à la critique envers E.Macron.

Le SNES et la FSU appellent donc à participer aux manifestations organisées le 12 septembre prochain en faveur d’un code du travail protecteur pour les salariés (un préavis de grève est déposé).

Les RDV dans l’académie :

Tulle, devant le tribunal, 10h30
Ussel, place de la République, 15h
Brive, place Winston CHURCHILL, 18h

Aubusson, Mairie, 10h30
La Souterraine, gare, 10h30
Guéret, Préfecture, 15h

Limoges, Carrefour Tourny, 10h30

Au delà, le gouvernement poursuit une politique libérale lourde de conséquences pour les salariés du privé comme du public ainsi que pour les retraités et remettant en cause notre modèle social.

Pour les agents de la Fonction publique, la période est particulièrement brutale : gel du point d’indice, prévision de 120 000 suppressions d’emplois, rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG sans garantie de compensation (sans compensation pour la plupart des retraités) et toujours avec la menace d’une possible remise en cause du calendrier des mesures PPCR - ce qui constituerait une trahison des engagements de l’État et du dialogue social.

C’est pourquoi la FSU a proposé à l’ensemble des fédérations de fonctionnaires la construction d’une journée d’action au mois d’octobre, la plus unitaire possible, afin d’exprimer le désaccord des agents avec ces mesures, en exiger la réorientation et porter les revendications pour les personnels.

C’est en effet dans ce contexte que sont annoncées une réforme des retraites, de la formation professionnelle, du bac ou des modalités d’affectation et d’évaluation des enseignants, entre autres… les enjeux à venir sont donc majeurs et nécessitent la mobilisation de toutes et tous.